Interview Fabien Gay, Directeur de la Fête de l’Humanité

Depuis de nombreuses années, la Fête de l’Humanité utilise la solution SealStation développée par Agp Système afin de gérer au mieux les entrées du festival, d’éviter au maximum la fraude et de gagner en fluidité. Découvrez l’interview de Fabien Gay, Directeur de la Fête de l’Humanité. Il nous raconte son expérience et les biens-faits des SealStations depuis qu’il les utilise. Tout au long de la saison jusqu’à septembre, vous aurez la possibilité de retrouver une vidéo de Fabien Gay ou de Thibaut Weiss toute les deux semaines sur notre blog. Les vidéos serviront de teaser pour annoncer la  Fête de l’Humanité. 

fabien gay directeur fete de l'humanité

Pouvez-vous vous présenter, ce que vous faites actuellement, vos missions ?

Je m’appelle Fabien Gay, je suis le directeur de la Fête de l’Humanité. Je suis en charge plus particulièrement de tous les aspects de communication, de commercialisation, de programmation de tous les aspects culturels et de coordination. Je m’occupe également du travail politique avec l’ensemble des fédérations et j’ai un rôle de représentation sur la Fête de l’Humanité. On se partage le travail avec Thibaut qui lui est le directeur technique en charge des aspects logistiques et de production même de l’évènement.

Pouvez-vous nous parler un peu plus en détail de la Fête de l’Humanité ?

La Fête de l’Humanité c’est un très beau et très ancien évènement. Il est né en 1930.

2017 sera la 87ème année et la 82ème édition car il n’y a pas eu de fête pendant 5 ans durant la Seconde Guerre mondiale. C’est la fête du journal l’Humanité. Elle a été créée pour continuer à faire la promotion du journal, continuer à diffuser ses idées et ses valeurs qui sont des valeurs de solidarité, de justice sociale, de paix, d’internationalisme, de progrès. A l’époque, c’était pour assurer la pérennité du journal puisque l’Humanité est le seul quotidien français à ne pas être adossé à un grand groupe financier. Ce sont donc les lecteurs et lectrices qui le font vivre au quotidien, notamment par le biais de souscriptions.

festival fete de l'humanité journal humanite militant politique

Quel est l’objectif de la Fête de l’Humanité ?

Cette fête a toujours les mêmes objectifs : faire connaître le journal, faire progresser ces idées, offrir un évènement politique et culturel d’ampleur à plein de gens qui sont privés de culture tout au long de l’année. Nous avons un prix d’accès extrêmement bas puisque c’est 25 euros pour les 3 jours. La Fête de l’Humanité est une grande fête culturelle car il y a beaucoup de scènes dont une grande avec des artistes nationaux et internationaux. Mais ce n’est pas que de la musique, il y a aussi des expositions, du sport, du théâtre, du cirque, des débats politiques etc. C’est un évènement qui ne ressemble à aucun autre car tous les stands sont militants.

On rencontre des gens qui sont militant(e)s et qui ne sont pas des professionnels de l’évènementiel au quotidien mais qui, une fois par an, se mettent au service de cette belle fête pour la faire vivre et la faire rayonner. C’est une ambiance un peu particulière qu’on ne retrouve nulle part ailleurs.

Pouvez-vous nous parler de toute l’organisation en amont de cette fête ?

La Fête de l’Humanité se prépare sur 1 an. Dès que nous avons fini l’édition précédente, on commence déjà à préparer la suivante. D’abord il faut faire le bilan avec les équipes et tout le collectif car il y a beaucoup de collectifs militants qui travaillent notamment sur les questions de sécurité, les questions médicales, ainsi que la programmation des différents espaces qu’ils soient politiques ou culturels.

Ensuite, il faut préparer dès le début de l’année les aspects culturels, notamment la grande scène qui prend beaucoup de temps. On commence à imaginer ce que pourrait être la Fête de l’Humanité en septembre. On fait aussi le point avec ses prestataires et partenaires dont Agp Système par exemple où on se rencontre des multiples fois dans l’année pour évoquer des sujets d’ampleur sur les années passées. Avec Agp, nous essayons d’améliorer les choses pour mieux accueillir le public, entre autres. Au fur et à mesure, des équipes nous rejoignent, car même si nous sommes 4 à travailler, il y a des stagiaires, des CDD qui nous rejoignent et nous renforcent sur certaines missions ; notamment sur les questions de logistiques et d’achats, de communication, de programmations, le suivi des stands. Nous commençons à faire les inscriptions pour les stands au mois de mai, puis à partir du mois de juin il faut construire le plan. Ce n’est pas évident car on construit une ville éphémère, cela prend du temps, c’est beaucoup de discussions sur les emplacements des uns et des autres, suivant s’ils ont été satisfaits par rapport à l’année précédente.  Du mois de mai jusqu’au mois d’août on rentre vraiment dans la production et sur tout ce que l’on a imaginé.

En septembre c’est tout ce qui concerne la finalisation de l’évènement. C’est donc un travail à temps plein à l’année.

Quels sont les animations présentes au sein de la Fête de l’Humanité ?

En termes culturels il y a au moins 5 scènes et de la musique dans chaque stand. Il y a également une dizaine d’expositions, un village du livre avec un espace éditeur et une librairie dans laquelle 250 auteurs viennent dédicacer leurs livres. On retrouve aussi un espace cinéma, un village numérique, un village du sport qui accueille une douzaine de fédérations sportives, un village enfant où les enfants et les parents peuvent venir jouer ensemble et découvrir de nouvelles choses, avoir accès à des spectacles. Il y a des espaces de débats assez importants comme l’Agora de l’Humanité, un village du monde avec à peu près une centaine de pays représentés. Chaque stand a une animation en tant que telle et vient avec sa propre histoire, son propre programme et propose de nouvelles choses complètement différentes.

Il y a 10 000 surprises à découvrir durant la Fête de l’Humanité.

Depuis quand et pourquoi utilisez-vous les SealStations ?

Cela fait 4 ans que nous utilisons les SealStations. La pose de bracelet pour nous était un pas pour maîtriser notre public et commencer à le comptabiliser. Avant les SealStations, les festivaliers rentraient grâce à un ticket qui devait être scanné à chaque entrées/sorties. On maîtrisait donc très difficilement le flux de notre public appelé à rentrer et sortir plusieurs fois par jours. Cette caractéristique augmentait la fraude et les incidents qui pouvaient en découler. Par exemple, les personnes qui devaient récupérer quelque chose dans leur voiture devaient refaire la queue pour pouvoir revenir au festival.

Les SealStations ont donc permis elles aussi de comptabiliser le nombre d’entrées que l’on faisait, ce qui pour nous est un avantage. Tout d’abord pour connaître notre affluence réelle en croisant les données, mais aussi pour une meilleure fluidité aux entrées notamment le samedi et le dimanche car une personne qui a le bracelet posé le vendredi lui permet de se faire contrôler plus rapidement mais aussi de ne pas refaire la queue. La personne a juste à montrer son bracelet, même si nous sommes obligés de fouiller ce qui ralentit un petit peu l’entrée au festival, c’est nécessaire pour la sécurité de tous.

festival fete de l'humanité machines sealstations controle d'acces bracelets entrees

Quels sont les avantages des SealStations ?

Les SealStations permettent donc plus de sécurité, de connaître et gérer le flux de notre public et d’avoir une plus grande fluidité à l’entrée du festival. Elles permettent de réduire le risque de fraude. Quand on est un évènement comme le nôtre où les personnes peuvent partir et revenir quand ils veulent sur les 3 jours, cela amène plus de sécurité.

Combien de machines sont mises en place pour assurer les entrées ? Cela a-t-il été difficile de mettre en place cette solution ?

Nous utilisons plus de 80 SealStations. Permettre une entrée fluide et sécurisé a des centaines de milliers de personnes demande un dispositif important, ce n’est pas simple mais la qualité du travail fournit par Agp Système permettent de palier à cela. Les équipes d’Agp connaissent très bien notre festival ce qui permet de gérer plus facilement les entrées de la Fête de l’Humanité.

Depuis quand travaillez-vous avec Agp Système et pourquoi avoir choisi Agp ?

Avec Jean-Pierre nous avons une vraie complicité dans le cadre professionnel avec des équipes proches de lui qui connaissent notre évènement. Cela fera la 13ème édition de la fête dont Jean-Pierre s’occupe, et au fur et à mesure, parce qu’il connaît la fête, il arrive à comprendre là où il se trouve. Il a su s’adapter à notre évènement et nous apporter des compétences. On a eu une vraie relation de travail et une complicité dans le travail qui fait qu’aujourd’hui, nous faisons totalement confiance à Agp pour la gestion des entrées, des parkings, du camping et même sur la gestion de nos ambulants et forains car il y a une vraie technicité et c’est un prestataire qui se met au service de l’évènement. C’est une de leurs principales qualités que nous n’aurions pas sans eux. On travaille en totale confiance avec Agp et ils nous apportent les solutions que nous recherchons pour que l’évènement se passe dans les meilleures conditions possibles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *