Interview Christophe Bruyelle, We Love Green

Depuis quelques années, le festival We love Green utilise la solution SealStation développée par Agp Système afin de gérer au mieux les entrées du festival, d’éviter au maximum la fraude et de gagner en fluidité. Découvrez l’interview de Christophe Bruyelle, Directeur de production du festival de sa création en 2016. Il nous raconte son expérience et les biens-faits des SealStations depuis qu’il les utilise.

Pouvez-vous vous présenter sur ce que vous faites actuellement et lorsque vous étiez au sein du festival We love green ?

Je m’appelle Christophe Bruyelle, je suis directeur de production en freelance sur des évènements grand public en France et à l’étranger. 

Pouvez-vous nous parler un peu plus en détail du festival We love green ?

C’est un festival qui est écoconçu dont l’objectif est de sensibiliser l’opinion, influencer les publics, modifier les comportements et de bien sûr retrouver des artistes sur des scènes dans un festival avec une scénographie importante.

C’est un festival qui accueille 50 000 personnes sur deux jours au mois de juin. We Love Green est un festival assez jeune car il a seulement 5 ans. Le festival offre une agora sur les sujets de développement durable notamment un accueil d’associations, un think tank, des conférences et des films qui sont diffusés pour promouvoir les échanges d’idées, les innovations environnementales ainsi que la sensibilisation du plus grand nombre aux enjeux écologiques.

On peut retrouver trois scènes sur le festival : la scène principale, une seconde en pleine air, et une troisième plus intimiste sous un chapiteau. Il y a aussi un espace kids, espaces partenaires et un foodcourt.

Qu’est-ce que vous mettez en place pour une démarche éco-responsable ?

Notre démarche éco-responsable se traduit par des centaines d’actions tout au long de la production du festival. Par exemple, la gestion de l’eau avec une distribution d’eau courante gratuite, la limitation des déchets par une billetterie dématérialisée, des écocup consignés et l’interdiction de flyers.

Il y a également tout ce qui est conception même des installations par rapport au choix des matériaux. Pour tout ce qui est énergie, nous utilisons des groupes à biocarburant et non au diesel. Notre scène principale est 100 % à l’énergie solaire pour son éclairage. On gère également aussi l’ensemble de nos cahiers des charges techniques afin de maitriser les consommations énergétiques.

Qu’est-ce que l’on peut trouver au sein de ce festival ?

Des concerts avec de nombreux artistes, un espace films avec des conférences et des rencontres, c’est ce qu’on appelle le Think Tank. Nous avons aussi un workshop, qui est un laboratoire d’expérimentation scénographique. Le Festival conseille et guide les jeunes designers dans le sourcing des matériaux recyclés qui serviront à la réalisation des œuvres qui habilleront le festival. On peut également trouver un espace restauration très varié.

Pourquoi utilisez-vous les SealStations ? Qu’utilisez-vous avant les SealStations ?

On est un festival qui a grossi très rapidement, la solution qu’on utilisait avant était les bracelets papiers. Ils ne correspondaient plus à nos besoins par rapport au nombre de festivaliers que nous accueillons. C’est pour cette raison que nous avons souhaité changer de solution.

Nous voulions avoir un aspect plus qualitatif sur nos produits et un aspect plus sécuritaire. 

Quels sont les avantages des SealStations ?

Pour ce qui est des avantages de la SealStation, il y a tout d’abord la rapidité de mise en place, cela va beaucoup plus vite qu’un bracelet papier. La SealStation a une grande capacité à accueillir beaucoup de monde en même temps en réduisant l’attente pour les festivaliers. Ce qui est un très gros avantage. Mais aussi l’aspect sécuritaire des SealStations qui est pour nous très important car elle nous permet de limiter les fraudes.

Combien de machines sont mises en place pour assurer les entrées ? Cela a-t-il été difficile de mettre en place cette solution ?

Nous avions environ 10 machines, cela fonctionnait très bien. Etant donné que c’est un système électrique il faut tout de même penser à avoir un backup électrique pour anticiper les coupures d’électricité intempestive.

Depuis quand travaillez-vous avec Agp Système et pourquoi avoir choisi Agp ?

Cela va faire un peu plus de 6 ans que je travaille avec eux. J’ai choisi Agp Système d’une part car c’est le leader du marché sur ce type de solution. D’autre part, c’est un produit de qualité et nous sommes basés sur une relation de confiance. C’est aussi un lien que nous avons avec Jean-Pierre, un lien amical qui permet d’avoir de nouvelles solutions qu’il va chercher à l’étranger, c’est assez intéressant. C’est toujours bien de parcourir d’autre pays à la recherche d’innovation, de pouvoir importer des produits et d’être précurseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *